Grey's Anatomy

[ Rpg sur la série Grey's Anatomy ]
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Un patient dépressif, une interne optismiste, un sacré mélange

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Nate Gosling
Grey Student
avatar

Masculin Nombre de messages : 136
Age : 29
~ Age ~ : 25
Icons 100*100 :
Date d'inscription : 16/11/2008

~~ Mon BADGE ~~
Relations :
Patients :
Humeur :
0/100  (0/100)

MessageSujet: Un patient dépressif, une interne optismiste, un sacré mélange   Mar 25 Nov - 10:39

Nate Gosling avait beau n’avoir que 25 ans, il avait l’impression d’en avoir 70. Son corps, ses membres, son esprit, tout lui donnait l’impression de ne pas avancer ou réagir assez vite, tout lui semblait lourd et fatiguant. Tendre le bras pour se gratter la jambe était une corvée, garder les yeux ouvert était un défi, garder le contrôle de ses pensées était peine perdue.

Cependant, tout ces symptômes, ajoutés au fait qu’il se trouvait allongé dans un lit d’hôpital, n’étaient pas le résultat d’une maladie aussi mortelle que le cancer ou le sida. Il faisait une dépression. Une profonde dépression qui l’empêchait de rester seul chez lui, et qui l’obligeait donc à rester dans cet hôpital.

*C’est quand même dingue ça ! Je fais seulement une dépression, et je suis bloqué ici, dans ce lit d’hôpital… Alors que des gens gravement plus malade auraient sûrement besoin d’une place…*

L’intention de Nate est charitable, mais ce qu’il ne s’avoue pas, c’est que sa dépression est un cas grave. Il y a trois jours, sa femme est décédée, dans cet hôpital même. Elle y était entrée une semaine plus tôt après un malaise. Il s’était avéré qu’elle était atteinte d’une leucémie, et le destin, pour gâcher un peu plus la vie de Nate, avait décidé de rappeler Susanna seulement une semaine après le diagnostic. Une semaine, enfermé dans un hôpital, c’est tout ce qu’il avait eu pour se faire à l’idée que sa femme allait mourir. Une semaine pour profiter des derniers moments avec elle. Une semaine pour se dire qu’ils n’apprécieraient pas tous ces instants qui faisaient le quotidien d’un couple marié. Pour le meilleur et pour le pire.

*Pour le meilleur et pour le pire… Le terme est approprié : on est passé du meilleur au pire, pas de transition…*

Après le décès de Rosanna, il avait rempli la paperasse et avait remercié les infirmières et les médecins pour leur efforts et leur présence auprès de sa femme. Il avait notamment apprécié Izzie Stevens qui était restée de longs moments à ses côtés, l’aidant à traverser ce dur moment. Puis il était enfin rentré chez lui, dans cette maison qu’ils avaient choisis tous les deux. Il y faisait froid, comme si les murs avaient su qu’une personne était morte et avaient décidé de ne plus laisser passer la chaleur de l’extérieur. Nate se sentait exactement pareil : il avait beau faire un grand soleil, l’intérieur de son corps était froid, vide.

Pour remédier au froid de la maison, il avait décidé d’allumer un feu. Voyant que l’atmosphère se réchauffait, il avait décidé de s’approcher du foyer, se disant que ça marcherait peut être aussi pour lui. Mais le fait de se retrouver dans cette position, à cet endroit où Rosanna et lui passaient leurs dimanches d’hiver, à sentir son parfum sur la couverture, tous ces détails avaient plongés Nate dans une détresse profonde. Alors qu’il repensait à tous les moments qu’ils avaient passés ensemble, il ne s’était pas rendu compte d’un bout de la couverture avait atterri dans le feu, et que celle-ci commençait à s’enflammer. Ce ne fut que lorsqu’il sentit le feu lui brûler la cuisse et l’avant-bras qu’il réalisa ce qu’il passait. Au même moment, l’alarme incendie se déclencha et quelques minutes, les pompiers étaient là, s’occupant uniquement de Nate, puisqu’il avait eu le réflexe de jeter la couverture dans la cheminée, empêchant ainsi le feu de se répandre.

Il avait été conduit de nouveau au Seattle Grace Hospital pour soigner des brûlures qui s’avérèrent n’être que superficielles. Cependant, Izzie Stevens, qui s’était occupée de panser ses brûlures, avait estimé nécessaire de demander un avis psychologique. Et le diagnostique était tombé : dépression qui pouvait s’avérer dangereuse si le patient était laissé seul dans un environnement non sécurisé. Et voilà pourquoi il était coincé ici, avec une tonne de pilules qui le rendaient amorphe. Un psychologue venait aussi le voir tous les jours pour discuter, mais la dose de médicament ne lui permettait pas de vraiment s’exprimer comme il le voulait. Et encore eut-il fallut qu’il le veuille.

* Je me sens bien, c’est pas parce qu’il m’est arrivé un petit accident que ça fait de moi un suicidaire. Il y a des incendies tous les jours, et on diagnostique pas les victimes de dépression que je sache…*

Alors qu’il ruminait encore ses pensées, il vit passer Izzie dans le couloir, parlant à une infirmière.

*Est-ce qu’elle va venir ? Si à 10, elle est pas repassée dans le couloir, ça veut dire qu’elle a autre chose à faire et qu’elle viendra pas*

Nate appréciait le Dr Stevens, même si c’était à cause d’elle qu’il était là. Elle avait été un vrai soutien pour lui pendant que Rosanna vivait ses derniers moments, et il savait au fond de lui qu’elle avait pris la décision de demander un avis psy pour son bien à lui, et pas juste pour l’ennuyer.

* 1… 2… 3… je suis ridicule, comme s’il y avait que moi dans cet hôpital… 4… 5… puis elle en a peut être marre de m’entendre me plaindre… 6… 7… je sais même pas pourquoi je continue à compter, parce que je sais qu’elle viendra pas… 8… 9… ben voilà, t’es malin maint… *

Alors qu’il allait arrêter de compter, il vit le visage souriant d’Izzie entrer dans sa chambre.

- Oh, euh… Bonjour Dr Stevens…

Il n’arrivait pas à croire qu’elle soit arrivée juste quand il allait arrêter son décompte. Elle était peut être vraiment son sauveur après tout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://raphincolorado.blogspot.com/
 
Un patient dépressif, une interne optismiste, un sacré mélange
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Une commission d’enquête et de contrôle interne à la BRH du Cap-Haitien.
» Règlement interne :
» Nomination Interne
» Le premier patient de l'infirmière Akari... survivra-t-il? [PV Crow]
» « Un gentleman est un loup patient. » || PV. Emi & André

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Grey's Anatomy :: " Grace Hospital " :: ■ Autorisés pour les patients :: { Chambres-
Sauter vers: